Compte rendu des finales

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

On se souviendra longtemps de l’édition 2015 des finales des championnats de Normandie amateurs tant le spectacle fut au rendez vous samedi soir à la salle du haut Dick de Carentan (50).20151201 Carentan (8)Une salle copieusement garnie (600 à 800 spectateurs) avec l’omniprésence dans tous les esprits d’Eddy Nordez, jeune boxeur trop tôt et tragiquement disparu…  « Il est là avec nous ce soir » s’est exclamé sur le ring Jean-Louis Lehot, le Président du Noble Art de Carentan en direction du portrait d’Eddy surplombant l’entrée des boxeurs .

L’hommage rendu au jeune champion fut l’un des grands moments de cette soirée fort réussie. Avec des combats disputés et équilibrés, un bon arbitrage et des décisions justes, ce cru 2015 est indéniablement à placer sous le signe de la jeunesse et du talent.

Si tous les combats furent d’un bon niveau, deux hommes se détachent du lot par leur aisance technique et leur maîtrise de l’adversaire.

En premier lieu, il convient de citer le néo colombellois Godefroy Beaussire en moins de 81 kgs, le cadet des Beaussire a encore démontré qu’il faisait partie de l’élite nationale. Opposé à Evans Mbizi (Olympique Havrais), G. Beaussire a fit étalage de toute sa classe, véritable maitre à boxer, il a distillé trois rounds durant ses crochets au corps et à la face avec une rare précision. E. Mbizi n’a jamais renoncé mais il ne pouvait rien contre ce Beaussire là. La participation de Godefroy aux CFA sera suivie avec beaucoup d’intérêt. Auparavant il accordera une revanche à Kévin Lélé-Sadjo à PontAudemer le 18 décembre.

Que dire de Bryan Rigaux (Noble Art Rouen) ? 18 ans ex champion de France junior et première participation en senior et opposé au rugueux Anthony Larquemin (BC Val De Saire) en moins de 56 kgs, B. Rigaux a offert une prestation de haut niveau. Il a totalement dominé son rival en pratiquant une boxe rapide et variée, ses déplacements précis, sa défense et son coup d’œil associés à la rapidité de ses coups, sont venus à bout d’un Larquemin débordé en fin de match. Assurément la grande révélation de ces finales car la transition junior/ senior ne se fait pas toujours sans dommages. Lui aussi sera à surveiller aux CFA.

Le public de Carentan est connaisseur mais aussi très enthousiaste quand l’un des siens enjambe les cordes. La finale des 64 kgs entre le local Kinsley Prestot 18 ans (Noble Art Carentan) et l’expérimenté Idriss Haddadi 33 ans ( BC Chalaal 27) promettait d’être l’un des temps forts du gala,  elle a tenu toutes ses promesses. Le jeune Prestot pas impressionné par le métier de Haddadi a réussi à placer de bons crochets des deux mains. Par instants les deux boxeurs se livraient une furieuse bataille où les coups arrivaient pleine face. I. Haddadi qui revient de blessure après plusieurs années loin de la compétition, a peu à peu refait surface, il finissait le plus fort mais K. Prestot avait engrangé de l’avance au cours des deux premières reprises. C’est sous un véritable tonnerre d’applaudissements que la victoire par décision partagée (2 juges à 1) de Prestot fut accueillie.

En 60 kgs, là aussi l’affrontement fut rude et acharné entre Jamie Bidwell (Noble Art Rouen) et Brice Yvelin (BC Pont-Audemer). Bidwell cherchait le travail de prés alors qu’Yvelin misait sur la mobilité. Les deux boxeurs étaient très prés, l’activité et le pressing de Biwell étant récompensé avec une victoire par décision partagée (2 juges à 1)

En 75 kgs Nadir Yacini (USM Vire) était opposé à Freddy Dubourg (BC Argentan), cette finale se disputa sur un faux rythme imposé par le virois. F. Dubourg n’a jamais pu se trouver à sa distance favorite pour placer ses redoutables crochets. N. Yacini avec sa boxe bien huilée, a parfaitement manœuvré Dubourg, ses touches précises et variées lui ont assuré un incontestable succès aux points.

En 69 kgs, la belle entre François Pichereau (JS Fleury Sur Orne et Thomas Lacroix (CP Condéen) a tourné à l’avantage du second nommé qui confirme ainsi son titre de l’année dernière, déjà devant le même adversaire. Le combat fut âprement disputé, les deux rivaux étant très prés, le finish de Lacroix lui a probablement donné la victoire par décision partagée (2 juges à 1).

Enfin en 91 kgs, Tewfik Djeddi (Fight Club) a décroché un nouveau titre en battant aux points Mansour Kouriev ( AL Madeleine) .

Les juniors ont eu aussi leurs finales et comme leurs ainés, ils n’ont pas failli, montrant au passage que le comité de Normandie possède de prometteurs talents pour assurer la relève.

En 60 kgs Orry Vanoverschelde (Noble Art Carentan) a dominé aux points Lucas Saborith (Dont Panik team)

En 64 kgs Vincent Delaunay (RO Dieppois) est venu à bout de Jordan Kindelberger (Noble Art Rouen)

En 56 kgs Tony Fauvel et Florian Martin, tous deux sociétaires du Noble Art de Carentan, se sont livrés sans compter, c’est T. Fauvel qui sort vainqueur aux points par décision partagée de ce duel fratricide.

Cette soirée se concluait par un combat professionnel en six rounds dans la catégorie des poids super-legers mettait aux prises Matthieu Lehot (Noble Art Carentan) et Youssef Ouali (Boxing Club du Vallois).

Matthieu Lehot montrait de la belle boxe avec de courtes combinaisons de deux ou trois coups tandis que Y. Ouali répliquait par de larges coups. Les six rounds furents disputés sur un bon rythme et les deux champions prenaient tour à tour l’avantage. Lehot se détachait dans le cinquiéme et sixième round par sa précision et emportait une logique décision aux points. 58 à 56 pour M. Christophe Beaurain juge arbitre du combat.

Michel Beuville

20151201 Carentan (3)20151201 Carentan (14)20151201 Carentan (15)20151201 Carentan (16)20151201 Carentan (18)20151201 Carentan (17)20151201 Carentan (13)20151201 Carentan (10)20151201 Carentan (11)20151201 Carentan (9)20151201 Carentan (12)20151201 Carentan (6)20151201 Carentan (7)20151201 Carentan (5)20151201 Carentan (4)Photos : Maurice Guerard

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]