La boxe normande en force !

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

C’était au Casino Barrière de Trouville devant près de 600 spectateurs, le samedi 28 octobre 2017, Romain Nemery devenait champion de France professionnel des mi-moyens, à la surprise générale !

En effet, son rival d’un jour n’était autre que Karim Alliliche, récent vainqueur du multiple champion du Monde Souleymane Mbaye.

Romain a déjoué tous les pronostics en s’imposant de fort belle manière. Son style à la fois hermétique et offensif fit des ravages et Alliliche, blessé dès la première reprise, semblait impuissant face aux assauts bien ordonnés de son adversaire sur-motivé.

Ce sacre bien mérité arrive à un moment où Romain NEMERY semble mûr et en pleine possession de ses moyens.

Il boxera à nouveau le 23 décembre au casino de Deauville contre son jeune et valeureux challenger : Yannick Dehez, boxeur invaincu après 16 combats.

Nous souhaitons bonne chance à Romain, qui cette fois, évoluera dans la peau du champion !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_gallery interval=”3″ images=”4620,4621,4622″ img_size=”full”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

A noter également que vendredi 4 novembre à Cahors, deux Normands disputaient une ceinture nationale : celle du tournoi de France des mi-moyens pour le Franco-Burkinabé Brice Bassolé et celle du critérium des super plumes pour Anthony Esnault.

Ce dernier ne fut pas à la fête pendant les quatre rounds menés tambour battant par son opposant : Youssef Benyahya du team Tormos. Anthony, touché au foie dès l’entame du combat, résistera courageusement et se voyait logiquement déclaré battu à l’unanimité des juges.

De son côté, Brice BASSOLE réalisait le coup parfait !

Face au redoutable Walid Ouizza, également coaché par Eric Tormos, il réussit à rompre l’invincibilité de son rival (7 victoires dont 4 avant la limite) et de quelle manière… Bassolé a surprit son monde en acceptant le défi physique imposé par son rude adversaire, et après quatre premières reprises plutôt équilibrées, Brice surclassait progressivement Ouizza en le contrant régulièrement avec de larges crochets puissants.

Après 8 reprises de toutes beautés, Brice Bassolé était déclaré vainqueur à l’unanimité des trois juges avec à chaque fois 2 points d’avance. Cela reste sans doute la victoire la plus aboutie de ce boxeur surdoué qui semble avoir passé la vitesse supérieure !

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image=”4625″ img_size=”full” alignment=”center” onclick=”link_image”][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

Davide Nicotra

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]