Alexis Vastine revient…

Après plus d’un an sans boxer et de multiples problèmes personnel, Alexis Vastine faisait son retour le week-end dernier à Villerupt (Moselle) dans le cadre d’une confrontation entre l’équipe de France et l’Italie.

De nombreux doutes subsistaient quand à l’état de forme du Normand car à ce niveau un an d’inactivité ressemble fort à  une retraite !

De plus, il est de notoriété publique qu’Alexis à subit en peu de temps d’importantes variations de poids pouvant être sérieusement préjudiciable non seulement à sa santé mais aussi à

La suite de sa carrière pugilistique.

Ce combat était sans doute une forme de test destiné à lever les doutes à la fois du boxeur mais aussi de la DTN quand à son avenir en équipe de France.

Alexis devait regagner un statut d’athlète et ce fut fait dès la fin du combat l’opposant au meilleur boxeur amateur Italien 2013 et gand d’or 2013 également ; Alphonso Di Russo.

L’italien entre de plein pied dans la confrontation en balançant de larges crochets des deux mains.

A la suite d’un gauche droite très précis, Alexis vacille et s’accroche avec beaucoup de métier pour laisser passer l’orage.

La première reprise s’achève enfin sur une bonne impression car le normand à bien récupéré de ce début de combat et les échanges s’équilibrent.

La deuxième voit le jeune Vastine vigilant, bien dans sa garde, travailler à distance et retrouver petit à petit ses déplacements

Et la fluidité de sa boxe.

Dans l’ultime reprise l’ascendant est total et Alexis étale toute la palette technique qu’on lui connaît pour finalement s’imposer 2 à1

Dans un combat ou il démontre que même mal engagé, il ne lâchera rien pour finalement l’emporter…

3221233889_2_8_cYP1FraT         3221233889_2_6_CkYdShL8

N’est ce pas un résumé de ce qu’il à vécu ces derniers temps :

S’accrocher, laisser passer l’orage pour finalement gagner ?

C’est ce qu’on lui souhaite de tout cœur car les échéances internationales à venir ne seront pas des plus faciles, à commencer par les championnats du monde militaire au Kazakhstan du 24 mai au 5 juin prochains.

Christophe Guillochon.